Présentation de l'Unité de Recherche UPVD n° 7397

Le « Centre de Recherches sur les Sociétés et Environnements en Méditerranées » (CRESEM, UR 7397 UPVD) a pour vocation d’organiser et de promouvoir une recherche disciplinaire et pluridisciplinaire de haut niveau, touchant un ensemble très large de champs scientifiques. La thématique « Sociétés et Environnements » permet aux chercheurs en Arts, Lettres et Langues mais aussi en Sciences Humaines et Sociales et en Sciences Juridiques et Economiques, de se retrouver dans les 5 axes stratégiques de développement de la recherche de l’Université de Perpignan Via Domitia. De nombreuses collaborations avec les autres domaines de la recherche sur site (écologie, pollution environnementale, bio-diversité marine, chimie « verte », développement durable, énergies renouvelables…) sont établies, tout en développant une approche de leur axe stratégique spécifique : « Méditerranées : cultures, territoires et patrimoine », thème englobant et, par-là, original vis-à-vis des autres unités de recherche de la façade méditerranéenne française.

Autour du thème transversal « Sociétés et Environnements », l'unité a développé un programme de recherche en relation avec les 5 Axes transversaux suivants : Langages et  Identités / Normes et Droit comparé / Patrimoines / Poétique et Perception / Ressources et Territoires.

Les sociétés étudiées (méditerranéennes et exo-méditerranéennes) produisent des documents (de toute nature : littéraire, linguistique, artistique, historique, juridique, théorique, etc.), développent des « Langages » et émettent des « Normes » (juridiques, économiques, culturelles, etc.), qui évoluent dans le temps (« Patrimoines ») et selon les « Territoires » (réels ou culturels), contribuant à définir des « Identités » par leur complexité et leur interaction avec leurs environnements (les concepts d’Interzones, de multiculturalismes et d’interculturalité mais aussi de multinaturalismes, de développement durable, d’écocritique, etc. seront utilisés à cet effet). Confronter les diverses « Poétiques » des sociétés humaines aux « Ressources » qui les environnent, permet de mieux comprendre la manière dont ces sociétés appréhendent leur environnement (« Perceptions »), et donc facilite d’autant la prise de conscience de l’interdépendance de ces deux entités : « Sociétés et Environnements ».