Focus

Retrouvez l'actualité au regard des Droits, de diffusion, de publication, de disposition, d'images assorties des droits d'auteur, sur le "Portail des collections des musées de France"

Mardi 25 avril 2017, de 9h à 16h, salle du VECT, Election partielle: pour le renouvellement des représentants des doctorants au conseil de l'unité. 3 sièges à pourvoir.

  • Axe Acteurs, Sociétés, Territoires
Séminaire doctoral:
Mardi 18 avril 2017 de 14h à 17h, en salle de réunion de sociologie,interventante Céline Debruille, sur l'avancée de sa thèse à propos de la déliquance des filles.
Séminaire de l'axe:
Mercredi 26 avril 2017 à 16h, salle des séminaires, batiment Y: "La naissance de l'exploitation cinématographique (1896-1914): comprendre son territoire pour construire un marché ",par Yves Chevaldonné .


  • Axe Langages et Identités
Mercredi 26 avril 2017, à 17h30, salle P114 de l'ICFT conférence : Vicent Andrés Estellés, el sud de la poesia catalana, par Vicent Salvador, Université Jaume I.

Jeudi 27 avril,à 14h30, salle P114 à l'IFCT séminaire: Estudis catalans: Llengua, Literatura, Identitat.

  • Axe Patrimoines
Vendredi 21 avril 2017, journée d'étude "la médiation culturelle dans les musées à destination de spublics en situation de handicaps", site de Narbonne. Programme

Vendredi 28 avril 2017, journée d'étude interdisciplinaire et internationale "Le patrimoine industriel face aux nouvelles générations: remémorer,sauvegarder,réinvestir", Salle du CHRISM Batiment Y. Responsables scientifiques: Esteban Castaner-Munoz et Isabelle Cases.

  • Axe Textes
-Atelier écopoétique:
Vendredi 21 avril 2017 à  17h00, Les êtres à effet de souffle, par Athane Adrahane, Verriere de la Bibliothèque universitaire, 1er étage,UPVD.
Exposition jusqu'au 15 mai 2017.

Pour accéder au site d'écopoétique , visionner les vidéos, lire les interviews et voir la galerie photos du colloque du 22 au 25 juin 2016, suivez le lien ci-dessous: http://ecopoeticsperpignan.com/

Appels à communication
 

"Les frontières de l'image". En partenariat avec le nouveau Centre International du Photojournalisme ( CIP) pendant le festival International du Photojournalisme Visa pour l'Image, une équipe pluridisciplinaire du CRESEM menant une réflexion sur les rapports entre images et textes, organise  un colloque international qui a pour objet de questionner "les frontières de l'image". Les propositions de communication doivent être transmises par courrier électronique jusqu'au 15 avril 2017. Le colloque aura lieu à Perpignan le 6 et 7 septembre 2017.
En savoir plus

"11 eme journées d'Histoire et Histoire du droit et des institutions de l'UPVD": Hiérachies, subordinations et insubordinations en Roussillon, du Moyen A ge au XIXe siècle 
En savoir plus

 

 Présentation de l'Équipe d'Accueil n° 7397

Le « Centre de Recherches sur les Sociétés et Environnements en Méditerranées » (CRESEM, Équipe d’accueil 7397) a pour vocation d’organiser et de promouvoir une recherche disciplinaire et pluridisciplinaire de haut niveau, touchant un ensemble très large de champs scientifiques. La thématique « Sociétés et environnements » permet en effet aux chercheurs en Arts, Lettres et Langues, Sciences Humaines et Sociales, enfin Sciences Juridiques et Economiques, de se retrouver dans les 5 axes stratégiques de développement de la recherche de l’Université de Perpignan Via Domitia, de collaborer avec les autres domaines de la recherche sur site (écologie, pollution environnementale, bio-diversité marine, chimie « verte », développement durable, énergies renouvelables…), tout en développant une approche de leur axe stratégique spécifique : « Méditerranées : cultures, territoires et patrimoine », thème englobant et, par là, original vis-à-vis des autres unités de recherche de la façade méditerranéenne française.

Autour du thème transversal « Sociétés et Environnements », l'unité a développé un programme de recherche  en relation avec les 5 Axes transversaux suivants : Textes / Identités / Normes / Territoires / Patrimoines.
Les sociétés étudiées (méditerranéennes et exo-méditerranéennes) produisent des « Textes » (de toute nature : littéraire, linguistique, artistique, historique, juridique, théorique, etc.) et émettent des « Normes » (juridiques, économiques, culturelles, etc.), qui évoluent dans le temps (« Patrimoines ») et selon les « Territoires » (réels ou culturels), contribuant à définir des « Identités » par leur complexité et leur interaction avec leurs environnements (les concepts d’Interzones, de multiculturalismes et d’interculturalité mais aussi de multinaturalismes, de développement durable, d’écocritique, etc. seront utilisés à cet effet).

Les sociétés ne peuvent être étudiées séparément de leurs rapports avec le monde naturel, ni le monde naturel examiné sans prendre en compte l’impact de l’intervention humaine. On a tort d’opposer une sphère du « naturel » spontané et autosuffisant à une sphère de l’artificiel produit par la culture, l’esprit ou l’histoire. Dans tous les cas il s’agira de l’étude non pas d’êtres, d’objets, d’idées ou d’institutions pris isolément, mais de leur « implication » dans un ou plusieurs environnements, ainsi que de l’évolution de ces environnements, les interactions qui les relient et les passages qui s’effectuent de l’un à l’autre.