CV BRECHON Franck

A+ A- Aa
Partager cette page :

ETAT CIVIL

Nom patronymique : BRECHON
Prénom : Franck
Adresse professionnelle : Arbres, 07200 Saint-Etienne-de-Boulogne
Courriel : franck.brechon@laposte.net


SITUATION PROFESSIONNELLE

Statut : membre associé
Unité de recherche : Centre de Recherches sur les Sociétés et Environnements en Méditerranées- CRESEM
Axe de recherche : Patrimoines

TITRES UNIVERSITAIRES

Doctorat (discipline et section CNU): 21 - histoire et archéologie du Moyen Age
Titre de la thèse : Réseau routier et organisation de l’espace en Vivarais et sur ses marges (Forez, Velay, Gévaudan, Uzège) au Moyen Age.
Date et lieu d’obtention : université Lyon 2 – octobre 2000
Mention : Très honorable » assortie des félicitations unanimes du jury
Directeur de thèse : Madame Marie-Thérèse Lorcin

PUBLICATIONS

I/ Articles dans des revues à comité de lecture
- BRECHON (F.) : « Pratique et activité notariales au début du XVè siècle, l’exemple de trois notaires ruraux du bas-Vivarais de 1400 à 1430 », Cahiers d’Histoire, 1993, p. 3-23.
- BRECHON (F.) : « Les biens d’un notaire rural au début du XVè siècle, l’exemple de l’inventaire après décès de Maître Jacques Pechier, notaire de Vallon mort en 1411 », Le Gnomon, Revue de l’Institut International d’histoire du Notariat, 1997, n°111, p. 4-10.
- BRECHON (F.) : « Jalons pour une histoire du thermalisme languedocien au Moyen Age : les sources de Saint-Laurent-les-Bains et de Saint-Georges-les-Bains », Annales du Midi, 2000, p. 219-226.
- BRECHON (F.), « Pratiques pastorales et transhumance inverse dans le sud-est du Massif Central à la fin du Moyen Age », Histoires et société rurales, 2002, p. 109-128.
- BRECHON (F.) : « De la coutume à l’écrit : l’enquête sur le péage de Montpezat de 1379 », Annales du midi, sous presse.

II/ Articles dans des revues sans comité de lecture
- BRECHON (F.) : « L’alimentation et le commerce des denrées en Vivarais au Moyen Age », Mémoire d’Ardèche, Temps Présent, n°54, 1997, pp. 3-32.
- BRECHON (F.), LAFFONT (P.-Y.) : « Le château et le village médiéval de Brion », Les cahiers du Mézenc, 2000, p. 49-72.
- BRECHON (F), ROUGER (E.) : « Le site chaffien de Faugères du X° au XV° siècle. Approches historique et archéologique », La Vistre, 2000. pp. 6-36.
- BRECHON (F.) : « L’élevage bovin sur le plateau vivaro-vellave au Moyen Age : aux origines du Fin Gras ?», Les cahiers du Mézenc, 2001, p. 57-66.
- BRECHON (F.) : « Du castrum médiéval au château résidentiel moderne, l’exemple du château de Boulogne », Revue des amis de Vesseaux, 2005, pp. 49-56.
- BRECHON (F.) : « Sources et méthode de l’histoire routière en Vivarais », Mémoire d'Ardèche et Temps Présents, 2006.
- BRECHON (F.) : Les voies de communication (fiche technique), BRECHON (F.) : « Montpezat-sous-Bauzon, deux mille ans d'histoire routière et urbaine » (fiche 1.7 ), BRECHON (F.), LAFFONT (P.-Y.), DEFIVE (E.) : « Accons et Jaunac : le rocher de Brion » (fiche 7.6 ), Ardèche, hommes, territoires, patrimoines, ouvrage collectif, Privas, CDDP, 2001,.
- BRECHON (F.) : « Le castrum de Montbrun, première approche d’un habitat castral troglodyte de moyenne montagne », Mémoire d’Ardèche et Temps Présent, 2008.
- BRECHON (F.) et alii : « Port-Vendres. Entre cap Béar et cap Ullastrel », in Archéo 66. Bulletin de l’A.A.P.-O. (Association Archéologique des Pyrénées-Orientales), Perpignan, 2011, p. 40-42.
- BRECHON (F.) et alii : « Port-Vendres. Prospections archéologiques autour du Cap Béar», in Archéo 66. Bulletin de l’A.A.P.-O. (Association Archéologique des Pyrénées-Orientales), Perpignan, 2012, p. 34-35.
- BRECHON (F.) et alii : « Prospections archéologiques subaquatiques à Collioure », in Archéo 66. Bulletin de l’A.A.P.-O. (Association Archéologique des Pyrénées-Orientales), Perpignan, 2013, p. 47-49.
- BRECHON (F.) : « Le pont « antique » de Pontpierre (Saint-Fortunat-Ardèche) et sa place dans les circulations médiévales », Culture et patrimoine à Saint-Fortunat n°2, 2014, p. 12-25.
- BRECHON (F.) : « Un épandage sous-marin de tuiles antiques : le site des Reguers - Collioure », in Archéo 66. Bulletin de l’A.A.P.-O. (Association Archéologique des Pyrénées-Orientales), sous presse.
- BRECHON (F.) : «Un exemple d'expertise de bien culturel maritime. Un site de tuiles récemment déclaré au large de Collioure », in Patrimoines du sud, sous presse.

III/ Ouvrages à titre individuel, direction d’ouvrage
- BRECHON (F.), NAUD (G.), CARLAT (M.) : Le Pays de Villeneuve de Berg, patrimoine, Vals-les-Bains, 1998, 68 p.
- BRECHON (F.), BEGHIN (C.) : Les archives notariales médiévales de la sénéchaussée de Beaucaire, répertoire des registres antérieurs à 1500, Lyon, U.M.R. 5648, 1998, 122 p.
- LAFFONT (P.-Y.), BRECHON (F.), DEFIVE (E.) et GIROUX (Ch.) : Le Rocher de Brion, histoire et archéologie d’un château et d’un habitat médiéval oublié, Montpezat, 2007, 68 p.

IV/ Contribution à des ouvrages, actes de colloques, catalogues
- BRECHON (F.) : « Autour du notariat et des nouvelles pratiques de l’écrit dans les régions méridionales aux XIIè et XIIIè siècles », ALEXANDRE-BIDON (D.) et GUICHARD (P.) : Comprendre le XIIIè siècle, études offertes à Marie-Thérèse Lorcin, Presses Universitaires de Lyon, 1995, p. 161-172.
- BRECHON (F.) : « Le réseau urbain en Cévennes et Vivarais au Moyen Age », La ville au Moyen Age (actes du 120è congrès national des Sociétés Savantes, Aix-en-Provence, 1995), Paris, 1998, p. 265-277.
- BRECHON (F.), CARLAT (M.), CORNU (P.), GAUD (G.), GUIBOURDENCHE (H.), MASSOT (G.), RIOU (M.), ROUDIL (J.-L.) : Encyclopédie Bonneton, l’Ardèche, Paris, 2003, 320 p.
- DURAND (A.), CAMPECH (S.), POUSTHOMIS-DALLE (N.), REMY (I.), STEPHANT (P.), BRECHON (F.), LAFFONT (P.-Y.), DE FRAMOND (M.), DARNAS (I.), POBLE (P.-E.) : « Se chauffer en milieu de Montagne : les habitats seigneuriaux dans le Massif Central méridional (XIIè-XVIè siècle), Cadre de vie et manière d’habiter (XIIè-XVIè siècle), acte du VIIIè congrès international de la Société d’Archéologie Médiévale, Paris octobre 2001, Caen, 2006, p. 146-159.
- LAFFONT (P.-Y.) dir., BLANC (V.), BOUILLON (Ch.), BRECHON (F.), BUFFARD (F.), COLOMBET-LASSEIGNE (Cl.) DE BOOS (E.), DELOMIER (Ch.), LE BARRIER (Ch.), PONCET (J.), SALARDON (C.), VALETTE (P.) : Atlas des places-fortes médiévales des comtes de Forez d’après l’Armorial de Guillaume Revel, Lyon, 2011, 502 pages.
- BRECHON (F.) : « Le plateau des Gras et les gorges de l’Ardèche au Moyen Age. Un espace enclavé à l’écart des circulations ? » in RAIMBAULT (M.) dir. Du Massif de la Dent de Rez aux Gorges de l’Ardèche, 2007.

V/ Comptes rendus
- BRECHON (F.) : compte rendu de soutenance de thèse Bourgeois Laetitia, Les Communautés rurales en Velay face aux crises de la fin du Moyen Age, in Histoire et Sociétés rurales, 1998.
- BRECHON (F.) : compte rendu de soutenance de thèse Béghin-Le Gourriérec Cécile Le rôle économique des femmes dans les villes de la sénéchaussée de Beaucaire à la fin du moyen âge (XIVè-XVè siécle), in Histoires et sociétés rurales, 2000.
- BRECHON (F.) : compte rendu de Marie-Claire Gerbet, Un Élevage original au Moyen Âge : la péninsule Ibérique, Biarritz, 2000, in Histoire et sociétés rurales, 2001.
- BRECHON (F.) : compte rendu de Com'Nougue Michel, Les nouvelles méthodes de navigation durant le Moyen Age, in Archéo 66, 2013, pp. 88-91.
- BRECHON (F.) : compte rendu de L’Hour Michel, De l’Archéonaute à l’André Malraux, Portraits intimes et histoires secrètes de l'archéologie des mondes engloutis in Archéo 66, 2013, pp. 86-87.
- BRECHON (F.) : compte rendu de Sanchez Corinne, Jézégou, Marie-Pierre et leur équipe, Les ports antiques de Narbonne, in Archéo 66, sous presse.

ACTIVITES DE RECHERCHE 

- Recherches antérieures :
Mes travaux antérieurs ont porté sur l’histoire et l’archéologie des réseaux routiers et des transports, principalement dans le Massif-Central. Les réseaux routiers ont été abordés comme des éléments structurants de l’espace. Leurs relations avec le peuplement (mise en place du réseau ecclésial, castral et villageois, mais aussi urbain) ont été au centre de mes recherches.
De manière marginale, je me suis aussi intéressé à l’histoire du notariat, mes travaux ayant porté sur la pratique de l'activité notariale et sur le notaire lui-même, dans les petites villes du sud de la France (rôle social, technique de travail type d'activité, etc). A ce titre, j’ai été responsable de la publication d’un répertoire des 4080 registres notariés médiévaux de la sénéchaussée de Beaucaire (diocèses de Mende, Nîmes, Uzès, Maguelone, Viviers).

- Recherche(s) en cours :
Mes recherches actuelles portent toujours sur l’histoire et l’archéologie des réseaux de transport. Elles se sont toutefois étendues au domaine maritime et non plus seulement aux réseaux routiers terrestres. Chronologiquement, elles embrassent maintenant l’Antiquité comme le Moyen Age, tant la césure académique sur cette thématique doit être remise en question.
Ce travail se décline autour de trois thèmes associant sources archéologiques et historiques :
- La route comme objet archéologique dans la longue durée ;
- Les relations entre peuplement et réseaux de transport, au travers de deux sous-axes :
o l’articulation ville/route (principalement par l’étude des formes urbaines liées aux routes) ;
o les relations entre les structures de pouvoir et les réseaux de transports, routes ou ports (péage, travaux d’aménagement, contrôles, …). Jusqu’à présent, mes travaux ont essentiellement porté sur les relations entre les routes terrestres et le pouvoir seigneurial. Ce travail sera poursuivi à l’échelle du Roussillon, avec l’étude des ports de Collioure de l’Antiquité jusqu’à l’essor du port de Port-Vendres, en lien avec le peuplement de la côte et les centres de pouvoir qui s’y installent.
- Le fonctionnement des réseaux de transport, au travers de trois sous-axes :
o la question des complémentarités entre les transports terrestres, fluviaux et maritimes. Le secteur de la côte des Albères est particulièrement intéressant avec la possibilité de franchir la montagne par les voies terrestres ou de la contourner par la mer;
o les transports de proximité, à une échelle régionale ou locale, qui ont été les oubliés des travaux sur les transports ;
o les techniques liées au transport terrestre dans les régions méridionales et son organisation, qui demeurent encore dans l’ombre.
Ces travaux se poursuivent dans les régions est du Massif-Central (Cévennes, Ardèche…) mais sont maintenant aussi étendus aux Pyrénées catalanes. De fortes similitudes se dégagent et les sources, complémentaires entre les deux régions, apportent des éclairages convergents sur une même réalité méridionale.
Pour ce qui est du champ de recherche sur les transports maritimes, la cote catalane offre tout à la fois le patrimoine archéologique sous-marin et les structures de recherches permettant de développer les thématiques exposées.
 

RESPONSABILITES SCIENTIFIQUES

Responsable scientifique des opérations archéologiques conduites par l’Association pour les Recherches Sous-Marines en Roussillon
Partager cette page :

Mise à jour le 9 mars 2016