Programmes transversaux

A+ A- Aa
Partager cette page :

Les chercheurs du CRESEM explorent un grand nombre de domaines scientifiques, des Arts, Lettres et Langues aux Sciences Humaines et  Sociales. Les cinq axes qui structurent le centre abritent déjà, pour partie, des programmes pluridisciplinaires : les recherches portent à la fois sur du "disciplinaire" stricto sensu, puisque chaque chercheur et la plupart des doctorants sont ou aspirent à devenir des spécialistes d'un domaine spécifique ; mais les axes favorisent aussi, dans leur structure, les croisements et approches pluridisciplinaires. Les chercheurs et étudiants bénéficient ainsi d'une ouverture scientifique large, leur permettant d'expérimenter des méthodes issues d'autres spécialités que celle dans laquelle leur recherche s'inscrit de manière principale.
L'étage supérieur de cette structure est constitué par les programmes transversaux, qui ont pour ambition de dépasser disciplinaire et pluridisciplinaire et d'affirmer l'identité du CRESEM : l'ensemble des domaines scientifiques sont ainsi sollicités autour du thème des "Sociétés et Environnements", et chaque chercheur est invité à réfléchir sur ces thématiques élargies. Quant aux doctorants, tout en développant une recherche reconnue selon les standards de leur discipline, ils bénéficieront par ce biais d'une formation transversale de haut niveau. 

Projet EUR "PERception et ENvironnement":

Les domaines de l’environnement constituent un projet d’établissement fondamental dans lequel  l’Université de Perpignan-Via Domitia est largement engagée. Dans le cadre de ces orientations de recherche, le projet d’EUR « PERception et ENvironnement » se propose de s’intéresser non au milieu lui-même mais au phénomène de sa perception et des modalités de sa perception. Qu’il s’agisse des perceptions sensorielles nues permettant d’accéder au milieu naturel, social, artistique, ou des dispositifs qui le favorisent, l’améliorent, l’entravent, enfin des cultures qui influencent les perceptions, ce que l’on perçoit (ou ce qu’on ne perçoit pas) trahit à la fois la nature de l’environnement, ce qui se dit (ou ne se dit pas) du monde et du sujet qui perçoit, et la culture dans laquelle ce sujet évolue. Moyen d’accéder au réel, mais aussi instrument de manipulation et de fictionnalisation, la perception est intimement liée à l’environnement qu’on ne saurait penser sérieusement sans en passer par elle, jouant avec son reflet, le visuel avec l’invisible, le sujet avec ses illusions. En confrontant les méthodes, la pratique et la réflexion d’historiens, d’historiens de l’art, de juristes, de géographes, de littéraires et de linguistes, en les mettant en perspective sans se contenter de les juxtaposer, l’EUR «PERception et ENvironnement »  a pour vocation de réunir l’ensemble des chercheurs et axes du CRESEM, et d’armer les jeunes chercheurs en leur donnant des outils critiques féconds et innovants.
Coordinateurs scientifiques: Jonathan POLLOCK & Nathalie SOLOMON  

Projet EUR "Tourisme Durable"


Projet "Textes et Images": 
Responsable scientifique: Ghislaine JAY-ROBERT 
Partager cette page :

Mise à jour le 20 juillet 2017